foto foto

LE BONHEUR – du travail intérieur

 

« Pendant toute ma vie, je frappais à la porte du bonheur. Quand la porte s'est ouverte, j'ai réalisé que j'avais frappé de l'intérieur. » ROUMI

 

Depuis toujours, le bonheur est soit éphémère soit insaisissable – du moins pour moi, c'était ainsi jusqu'au moment où j'ai réalisé que c'était l'état d'esprit découlant de l'acte de partager et de donner même si on pourrait vivre dans l'illusion qu'il découle plutôt du fait d’obtenir, consommer et rassembler des biens matériaux. Je viens de réaliser qu'il n'existe pas de chemin qui mènerait vers le bonheur, car c'est le bonheur même qui est cette voie et qui commence à l'intérieur de nous. Le bonheur est un chemin, une voie et non le but ou l'objectif. C'est du travail intérieur.

Le célèbre poète ourdoue, Mirza Ghalib a écrit autrefois : « J'ai fait ma vie plus heureuse. J'ai demandé pardon à certains, d'autres, j'ai pardonné moi-même. » Et c'est aussi simple, mais il nous faut tout d'abord se débarrasser de notre ego. Pendant longtemps, j'essayais d'être aussi libre et heureux que mon ego pour réaliser enfin qu'il fallait être libre de son ego au lieu d'être libre comme son ego. Cela peut bien paraître comme une subtile différence sémantique mais dans la réalité, il s'agit d'une différence comparable à celle entre une nuit orageuse sans lune et une journée tropicale ensoleillée.:)

 

Il y a une autre chose que j'ai réalisé : les défis qui entraient dans ma vie et me faisaient sortir de ma zone de confort étaient ceux qui me faisaient grandir en tant qu'être humain. Aujourd'hui, je sais que l'Univers me donne toujours ce dont j'ai besoin mais pas nécessairement ce que je veux. Je sens alors que je ne dois pas être malheureux avec les choses dont j'ai vraiment besoin même si ce n'est pas ce que je veux exactement au moment donné.

 

Sur le plan plus fondamental, j'ai compris que l'intégrité, la confiance et la direction mènent au bonheur. J'ai remarqué que les éloges, les encouragements des autres et les soins apportés à une personne contribuent à la création de l'espace nécessaire pour édifier son intégrité. De plus, j'ai également remarqué que quand je faisais confiance aux gens, ils atteignaient toujours ou dépassaient même les buts qu'eux-mêmes se sont fixés. Selon mon expérience, chacun de nous veut contribuer au changement du monde, peu importe la petitesse de ce changement. Notre rôle, celui des meneurs est donc de créer l'espace qui leur permet de mettre en œuvre leur potentiel, tout comme le chef d'orchestre qui lui, ne joue pas un seul ton mais qui est tout-puissant en aidant chacun à sortir le meilleur de lui-même.

 

Pour ceux qui aiment bien les statistiques, il faut ajouter que, selon les dernières recherches menées à Harvard, ce n'est que 10 à 15 % de notre bonheur qui peut être attribué aux facteurs extérieurs et 85 à 90 % de bonheur à la personne en question. Les événements de notre vie restent les mêmes, tandis que c'est notre façon de réagir à ces événements qui détermine notre niveau de bonheur. Cette même recherche montre que quand nous sommes heureux, notre productivité augmente de plus de 50 % et notre créativité de plus de 300 %. C'est l'état que l'on appelle être « dans le flow » ou « dans sa zone ». Je peux juste imaginer l'impact sur la profitabilité si on arrivait à maintenir constamment un tel niveau de bonheur.:)

 

Cette recherche de Harvard arrive à la conclusion claire que l'idée reçue « quand je réussis, je suis heureux » n'est qu'un mythe et montre que c'est quand les gens sont heureux qu'ils réussissent et prospèrent et deviennent plus éthiques, leur intégrité est plus solide et qu'ils deviennent plus riches au niveau spirituel.

 

Une autre bonne nouvelle, c' est que le bonheur est un savoir-faire que l'on peut l'apprendre tout juste comme jouer au football, au piano ou au golf et qu'il existe même une recette pour notre bonheur quotidien. C'est quelque chose à ajouter à notre liste « à être » par opposition à la liste des choses « à faire ». J'avais toujours une liste des choses à faire, jusqu'au moment où j'ai réalisé que si « à faire » était aussi important, nous devrions nous appeler plutôt des « faisant » humains. Dorénavant, j'ai une liste des choses « à être » où figure en premier « ÊTRE HEUREUX ». :)

 

Il y a bien longtemps, Joseph Epstein a écrit le suivant : « On ne choisit pas de naître, on ne choisit ni nos parents ni le pays où nous naissons. Pour la plupart parmi nous, on ne choisit pas le moment de mourir mais malgré cette avalanche de non-choix, nous pouvons pourtant choisir comment on va vivre. » Abraham Lincoln a dit de son côté « Si vous croyez que vous pouvez réussir ou ne le pouvez pas, vous avez toujours raison ». Je pense que si l'on décide d'être heureux, nous avons de l’espoir et des merveilleuses possibilités à vivre, non seulement pour nous mais pour les générations à venir – mais cela reste du travail intérieur. :)

 

 

 

L’HOMME DANS LE MIROIR

Quand tu atteins ton but dans la recherche de ton moi
Et que le monde pour un jour fait de toi un roi
Va à un miroir et regarde-toi
Et demande-toi ce que cet homme-là pense de toi

Car ce n’est ni ton père, ni ta mère, ni ta femme
Qui peut porter un jugement sur toi
L’homme dont le verdict compte le plus dans ta vie
Est celui qui te rend ton regard dans le miroir
Certaines gens peuvent penser que tu es un ami loyal
Et t’appeler un gars merveilleux

Mais l’homme dans le miroir te dit que tu es voyou
Si tu n’arrives pas à le regarder droit dans les yeux
Il est celui à qui tu dois plaire, laisse faire les autres
Car il est avec toi jusqu’à la fin
Et tu as passé le test le plus difficile et le plus dangereux
Si l’homme dans le miroir est ton moi

Tu peux tromper le monde entier au cours de ta vie
Et te faire louanger en passant
Mais tu ne récolteras que larmes et malheurs
Si tu triches avec l’homme dans le miroir

Dale Wimbrow

 

LA RECETTE DU BONHEUR QUOTIDIEN :

 

Les recherches issues de Harvard nous donnent une recette du bonheur quotidien qui ne devrait pas vous prendre plus de 30 minutes par jour :

1. Soyez reconnaissant de 3 choses dans votre vie chaque jour.
2. Faites de l'exercice physique au moins 10-15 minutes par jour.

3. Méditez au moins 5-10 minutes par jour.

4. Écrivez un message positif à quelqu'un (que vous ne devez pas connaître nécessairement).

5. Commencez à écrire un journal des expériences les plus positives des dernières 24 heures.